Quels sont mes actions à l’Assemblée nationale et sur le « terrain » depuis le début de mon mandat ?

Depuis 18 mois, le gouvernement et le parlement ont travaillé de manière intensive pour tenir nos engagements de campagne. La majorité n’a cessé de légiférer pour garantir l’augmentation du pouvoir d’achat et libérer les énergies des entreprises : avec la loi portant sur les mesures d’urgence économiques et sociales, ce sont 110 projets de loi qui ont été adoptés !

A Retrouver en version papier dans vos boites aux lettres des 7ème et 8ème arrondissements de Marseille dès la semaine prochaine :

Vote en 1ère lecture de la loi sur les mesures d’urgence cette nuit pour répondre à la crise des « gilets jaunes »

Après plus de treize heures de vifs débats, le projet de loi portant sur « les mesures d’urgence économiques et sociales », a été approuvé en première lecture dans l’hémicycle par 153 voix de notre majorité avec le Modem, avec le soutien du Mo-Dem et de l’UDI-Agir, contre 9 oppositions et 58 abstentions. Les socialistes se sont abstenus, comme la quasi-majorité des Républicains et des membres du Rassemblement National (RN). Le PCF et la France Insoumise ont voté « contre ».

Le Président de la République et le gouvernement ont en effet souhaité apporter « des réponses rapides, fortes et concrètes » pour augmenter le pouvoir d’achat des Français. Il faut en effet que le travail paie plus en France !

Quels sont les changements pour 2019 ?

Ce texte prévoit la défiscalisation des heures supplémentaires et complémentaires, une exonération élargie de la hausse de la CSG pour 70 % des retraités, l’augmentation de la prime d’activité (minimum 100 euros) élargie à 5 millions de concitoyens et la possibilité pour les entreprises de verser une « prime exceptionnelle de 1000 euros », exonérée de toutes cotisations sociales et d’impôt sur le revenu, pour les salariés rémunérés jusqu’à 3 600 euros.

Nous allons poursuivre les échanges avec l’ensemble des citoyens sur tous les territoires durant deux mois avec la grand débat national autour de quatre axes : La transition écologique, la fiscalité, la démocratie et l’organisation de l’Etat.

Ma tribune dans le Huffington Post : « Une politique d’immigration maîtrisée doit conduire à un meilleur accompagnement des étrangers »

Le projet de loi pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie est un texte équilibré permettant à notre pays de rester fidèle à sa tradition d’accueil de tous les persécutés tout en assurant, pour les étrangers en situation illégale, un éloignement conforme à notre État de droit.

Ces derniers mois, notre ville de Marseille a été le théâtre de scènes que l’on pensait appartenir à des temps révolus. Pour autant, le contexte national actuel ne doit pas nous faire oublier que la crise migratoire perdure et que des solutions viable et humaine doivent être trouvées.

L’Histoire dispose d’une vertu pédagogique fondamentale, celle de nous empêcher de reproduire les horreurs du passé. Aujourd’hui, hélas, beaucoup de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux et autres. Pourtant, nous ne pouvons pas nous permettre de diffuser des « fake news » alors même que des vies humaines sont en jeu. Le pacte mondial pour des migrations “sûres, ordonnées et régulières” a en effet été approuvé lundi 10 décembre lors d’une conférence intergouvernementale organisée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) à Marrakech en présence de représentants de près de 160 pays.
Ces derniers jours, ce pacte a cristallisé une partie de la colère. Pourtant je tiens à rappeler que le Pacte de Marrakech est un outil juridique non contraignant et respectant la souveraineté des Etats dans les défis migratoires.

Retouvez ma tribune publiée ce matin dans le Huffington Post en cliquant sur le lien suivant :

https://m.huffingtonpost.fr/amp/claire-pitollat/une-politique-d-immigration-maitrisee-doit-conduire-a-un-meilleur-accompagnement-des-etrangers_a_23622327/