Retrouvez ma lettre mensuelle d’Avril 2019

Madame, Monsieur,

L’incendie du 15 avril 2019 de la cathédrale Notre-Dame de Paris a marqué les consciences au-delà de nos frontières, par son ampleur et la gravité des destructions, mais aussi par le professionnalisme, le dévouement et le courage d’hommes et de femmes, qui, parfois au péril de leur vie, ont sauvé les œuvres et arrêté l’embrasement qui menaçait l’ensemble de l’édifice. Le sauvetage de Notre-Dame fut l’accomplissement d’un même élan collectif et d’une mobilisation sans faille des forces de secours et de sécurité.

Le président de la République a annoncé le lancement d’une souscription nationale permettant à chacun, selon ses moyens, de participer au financement des travaux de restauration de l’édifice. En la cathédrale Notre-Dame de Paris, au cœur de Paris, s’exprime cette grande continuité qui fait la Nation française et l’inscrit dans l’histoire universelle.

Le 04 avril, j’ai organisé avec le groupe LaREM, un colloque sur le thème « Parité : en politique comme en entreprise, comment faire mieux ? » à la Questure de l’Assemblée nationale. Échanges constructifs autour d’Isabelle Hudon, Ambassadrice du Canada en France et à Monaco, Françoise Vouillot, ancienne Présidente de la commission « lutte contre les stéréotypes et rôles sociaux » au Haut Conseil pour l’Egalité et maîtresse de conférence en psychologique de l’orientation et  Marie Allibert, coordinatrice générale de Jump en France, autour des trois axes suivants :

  • Orientation professionnelle et carrière,
  • Impacts de la parité en entreprise,
  • Engagement des femmes en politique.

L’intelligence collective se puise dans la diversité grâce à la parité :

  • La mixité permet de prévenir les violences sexistes,
  • I have a dream ! Des projets avec des femmes et des hommes pour qu’ils soient propices à une société durable.

« Au Canada, pays parmi les leaders en matière d’Egalité Femmes/ Hommes, nous croyons fermement aux bénéfices de la parité, et ce à tous les échelons », comme l’a expliqué Isabelle Hudon. Des efforts à amplifier en France…

Le 8 avril, nous avons voté le plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Loi PACTE) dans l’hémicycle, nous faisons le pari que nos partenaires européens viendront vite sur notre position de taxer les géants du numérique et nous répondons à l’appel des français pour une plus grande justice sociale et fiscale.

La taxation des grandes entreprises du numérique est indispensable. C’est une question de justice pour nos PME et pour nos concitoyens. Personne ne peut accepter que les géants du numérique paient en moyenne 14 points d’impôts de moins que les autres entreprises !

Le 10 avril, j’ai organisé une réunion du groupe de travail sur la lutte contre la pauvreté à l’Assemblée nationale. Comment s’assurer de sa mise en œuvre ? Quels acteurs sont concernés ? Quels initiatives soutenir et essayer ? Partages de connaissances pour que les parlementaires apportent leurs contributions pour assurer la bonne exécution du plan pauvreté sur l’ensemble des territoires. Menons des actions concrètes avec les acteurs engagés sur le terrain !

Le 18 avril, à Marseille, aux côtés de Muriel Pénicaud, Ministre du travail, nous sommes allées au Fort d’Entrecasteaux pour visiter les plateaux techniques de formation et de préparation à la qualification au titre de Maçon. L’association « Acta Vista » montre l’exemple en confiant les supports les plus prestigieux aux personnes les plus éloignées de l’emploi.

Il est important d’évoquer la fierté des apprentis pour restaurer le patrimoine, comme nous l’avons constaté sur le terrain. Acta Vista est un chantier d’insertion qui permet avant tout aux personnes éloignées de l’emploi de retrouver confiance en eux en réalisant des travaux de mise en valeur et de restauration du patrimoine : notre patrimoine c’est notre identité et notre fierté !

Puis, nous avons été à la rencontre des apprentis d’Auteuil au Cloître Saint-Jérôme où les lauréats de la 2ème vague du Plan d’Investissement des Compétences (PIC) pourront pérenniser leurs dispositifs d’innovation sociale au bénéfice de tous

Nos jeunes ont du talent, ne l’oublions pas !

Mi-Avril, à l’Assemblée nationale, suite au vote de la loi pour un État au Service d’une Société de Confiance (ESSOC), j’ai organisé une réunion avec Pierre Pelouzet, Médiateur des Entreprises, Président de l’Observatoire des Achats responsables, pour présenter aux députés de PACA, l’expérimentation de 3 ans, qui va permettre de recréer du lien entre les différents acteurs dans notre région.

Les députés PACA organiseront des rencontres entre le médiateur et les acteurs économiques du territoire pour améliorer la connaissance de ce dispositif expérimental.

Il y a quelques jours, Pierre Pelouzet est venue présenter à la Préfecture de Marseille, en ma présence, le lancement de ce dispositif expérimental de médiation prévue par la loi ESSOC. Il est important d’échanger avec tous les acteurs présents sur le terrain afin de trouver des solutions pérennes et ainsi de renforcer la relation de confiance entre les entreprises et l’administration.

J’ai participé à la réunion de travail à l’initiative de la Préfecture des Bouches-du-Rhône sur la protection de l’association « Le Refuge » à Marseille. Aussi, je tiens à saluer les actions concrètes menées par la Préfecture notamment concernant la prise en charge des discriminations LGBT dans les dépôts de plaintes.

Le week-end dernier, j’ai tenu à soutenir les coureuses de l’ESA, école de santé des Armées et de l’Hôpital Laveran à Marseille. Il est primordial de sensibiliser le dépistage du cancer féminin mais également des violences faites aux femmes #MeToo.

Merci pour leur accueil chaleureux.

A l’initiative de l’association des « Cannes Blanches » à Marseille, j’ai abordé les avancées du gouvernement en matière d’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Nous continuerons les débats afin de mieux cerner les besoins de chacun pour construire une école plus inclusive mais aussi des moyens de transport adaptés et un accès aux soins facilités. Nous l’avons voté dans le projet de loi « Santé » sur proposition d’un des mes amendements.

Lundi matin, j’ai été très heureuse d’accueillir le lycée l’Olivier de Marseille pour la visite de l’Assemblée nationale. Quel est le rôle d’un député ? Du président de l’Assemblée Nationale ? Des lycéens curieux et bien informés !

Dimanche 28 avril, j’ai participé à la cérémonie officielle commémorative organisée dans le 2ème arrondissement Marseille, à l’occasion de la Journée Nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. Le travail de mémoire est important, nous sommes tous unis pour ne jamais les oublier.

Suite à vos contributions pour le Grand Débat National, les membres du Gouvernement se sont réunis à Matignon en début de semaine afin de définir la « méthode et le calendrier » pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par le président de la République.

Ainsi, le président de la République installera le premier Conseil de défense de la transition écologique d’ici la fin du mois.

Nous allons continuer à accélérer les réformes d’ici les trois prochains mois concernant notamment :

  • La lutte contre l’évasion fiscale,
  • Le lancement de la mobilisation nationale et territoriale pour l’emploi et les transitions,
  • La baisse de l’impôt sur le revenu,
  • Le système universel de retraite,
  • Les réformes de la fonction publique et de l’assurance-chômage.

En attendant la mise en place concrète du référendum d’initiative partagée et du renforcement du droit de pétition en local, comme je le proposais, je vous donne rendez-vous aux urnes le 26 mai. En effet, dès la fin du mois, nous serons face à un choix historique : mettre fin à l’Union Européenne ou la transformer. Nous devons rester pleinement mobilisés pour défendre notre projet européen avec des solutions auxquelles nous croyons.

Vous pouvez compter sur ma détermination en 2019 pour continuer à soutenir avec le même engagement la modernisation de la France !

Emotion de toute une nation devant Notre-Dame de Paris, ravagée par les flammes lundi soir…

Cet élan de solidarité pour restaurer notre Dame est très touchant.

Émotion de toute une nation devant celle qui a traversé les siècles faisant perdurer symboles et savoirs, chers à tous, croyants ou non.

Merci aux Pompiers de Paris qui ont réussi à sauver les deux tours.

Pour celles et ceux qui souhaitent faire un don pour aider à retsaurer la Cathédrale Notre-Dame de Paris, voici le lien :

https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/~mon-don?_cv=1