Quelle place pour les énergies renouvelables ? Auditions ce matin à l’Assemblée nationale…

A l’Assemblée nationale ce matin, nous auditionnons la Cour des Comptes, Mr François Brottes, Président du directoire de Réseau Transport Electricité (RTE) et Mr Edouard Sauvage, Directeur Général de GRDF, en commission d’enquête sur l’impact économique, industriel & environnemental des Énergies Renouvelables pour aborder leurs impacts sur le transport de l’électricité et de la distribution de gaz.

Colloque sur le thème « Parité : en politique comme en entreprise, comment faire mieux ? » à la Questure de l’Assemblée nationale hier

Échanges constructifs autour de Isabelle Hudon, Ambassadrice du Canada en France et à Monaco, Françoise Vouillot, ancienne Présidente de la commission « lutte contre les stéréotypes et rôles sociaux » au Haut Conseil pour l’Egalité et maîtresse de conférence en psychologique de l’orientation et Marie Allibert, coordinatrice générale de Jump en France, autour des trois axes suivants :

  • Orientation professionnelle et carrière,
  • Impacts de la parité en entreprise,
  • Engagement des femmes en politique

L’intelligence collective se puise dans la diversité grâce à la parité :

  • La mixité permet de prévenir les violences sexistes
  • I have a dream ! Des projets avec des femmes et des hommes pour qu’ils soient propices à une société durable

« Au Canada, pays parmi les leaders en matière d’Egalité Femmes/ Hommes, nous croyons fermement aux bénéfices de la parité, et ce à tous les échelons », comme l’a expliqué Isabelle Hudon.

Comme je l’ai rappelé « Le Président a voulu la parité réelle, le groupe La République en Marche en est l’illustration. Nous agissons pour combler nos marges de progression, car il y en a ». Des efforts à amplifier…

En politique, nous devons également montrer l’exemple en matière de lutte contre le harcèlement sexuel !

Nous devons également montrer l’exemplarité en politique en cas de harcèlement sexuel ou de misogynie.

Ne plus rien laisser passer !

Total soutien aux propositions de l’association de « Chair Collaboratrice ».

Cet après-midi dans le groupe de travail dont je fais partie : « Les conditions de travail & collaborateurs» à l’Assemblée nationale, je suis revenue sur les propositions du collectif « Chair Collaboratrice » auprès de la déontologue de l’Assemblée.

Quid de l’obligation de loyauté ? de la mise en place d’une cellule d’écoute ?…

Nous devons montrer l’exemple en politique, le législateur doit avoir un comportement exemplaire en la matière !

Retrouvez le courrier que j’ai cosigné avec certains parlementaires :

https://www.liberation.fr/amphtml/france/2019/04/02/harcelement-sexuel-a-l-assemblee-nationale-des-deputes-se-mobilisent_1718959?__twitter_impression=true